les potins de madame Pinson

plaque concierge                  Le saviez-vous

Puisque nous sommes appelés à nous revoir sur ce site, je vais comme il est d'usage me présenter :
Je me nomme Jeanne Pinson, je suis née en 1907 à Braine-l'Alleud dans la loge que tenait ma pauvre mère avenue des Avocettes au numéro septante-six. Mon père Auguste Pinson travaillait comme plombier-zingueur aux « Etablissements Dufour » à Bruxelles.

Après une petite enfance heureuse et sans histoire, j'ai été pensionnaire à l'institut catholique Sainte-Gertrude de Lasne. Ensuite, après y avoir effectué mes six ans d'humanités, j'ai quitté l'institut pour suivre une formation de gardienne d'immeuble au « lycée professionnel François Vatel » de Nivelles.

A la suite de quatre années d'études, j'ai obtenu mon diplôme en 1931 avec mention, ce qui m'a permis d'être placée par l'entremise de l'école comme concierge titulaire dans un immeuble résidentiel situé au 14 du boulevard Bischoffsheim près de la place Madou à Bruxelles, juste en face du siège du journal le « Vingtième Siècle ».

C'est à cette époque que j'ai lié connaissance avec Germaine Kieckens la secrétaire du directeur du journal, l'abbé Norbert Wallez. Plus tard, Germaine m'a présenté son fiancé, un certain Georges Remi, également employé au journal, un fort joli garçon ma foi !

Ils se marièrent en 1932, et je perdis de vue ce gentil couple, mais quelques années plus tard en 1939, ce monsieur Georges Remi, devenu un dessinateur fort connu sous le pseudonyme de Hergé, me proposa un emploi de concierge dans l'immeuble sis au 26 rue du Labrador où résidait l'un de ses amis, monsieur Tintin, un jeune journaliste plein d'avenir flanqué d'un petit chien blanc de race fox-terrier répondant au nom de Milou. C'est l'emploi que j'occupe jusqu'à ce jour.


           premier diplôme Pinson


 Première Page  Retour à la  retour à la page Accueil  page Accueil  Page Suivante  page suivante